A l'origine de Côvan

Côvan signifie "Conseiller" en vietnamien, ce qui constitue l’ADN à la fois des créateurs et de l'activité de l'entreprise.

Aujourd'hui, nous mettons au service de nos clients 25 ans d'expériences professionnelles dans les domaines des ressources humaines, de la communication d'entreprise et de la direction de centre de profits.

Nous proposons l'étude et diagnostic de vos processus Rh puis l’adaptation et la mise en œuvre nécessaire, le conseil en développement commercial, l'ingénierie et l'animation de formations sur mesure.
A bientôt, pour soutenir vos projets !


Former et après ?


Lorsque les séquences de formations sont achevées et la satisfaction des stagiaires mesurée, nous nous préoccupons de la durabilité des changements initialisés pendant la formation.



En effet, une fois revenu sur son poste de travail, l’ex stagiaire tente avec plus ou moins de volonté et de succès, de mettre en œuvre les principes et outils transmis.



Très vite, il est rattrapé par l’instinct de résistance au changement auquel s’ajoute l’action exercée par l’environnement professionnel: les objectifs, les collègues, les outils de travail, le management, les clients...

Comment faire changer ?

Le service après formation (SAF) permet de mieux maîtriser ce phénomène en accompagnant le formé dans la mise en œuvre.

Quatre principales solutions sont proposées en amont de la production :

1

Le e-learning post formation


2

Le coaching



3

Organiser un retour sur expérience résidentiel ou à distance


4

Décaler dans le temps une partie de la formation (1 journée 1 mois plus tard)



Nous conseillons souvent la quatrième solution, car il est possible d’influencer directement la pratique professionnelle. De plus, il n’y a pas d’impact sur le budget, au contraire du coaching ou du e-learning.
Bien entendu, le coaching procure une efficacité élevée car l’accompagnement individualisé, engage le formé dans l’appropriation des méthodes et outils préconisés.

Par ailleurs, l’activité dépasse celle du formateur dans le sens ou d’autres compétences sont nécessaires (psychologie, spécificité des conseils et de l’éthique). En ce qui concerne le e-learning, j’observe que cela participe à un ancrage des contenus pédagogiques et prolonge donc de façon utile le face à face en formation. C’est également confortable grâce à l’absence de déplacement et à la souplesse de programmation.

En synthèse, il est crucial d'accompagner au changement


Contactez-nous